Etiolement des plantes : comment l’éviter ?

Pour leur bonne croissance, les planes ont besoin d’être exposées à la lumière pour bien grandir et se développer normalement. Par contre, l’etiolement est ce phénomène qui consiste à priver une plante de lumière. Dans ces conditions, vos plantes manquent donc de chlorophylle et ont tendance à conserver une couleur jaune au niveau des feuilles, c’est d’ailleurs l’un des indices phares que la plante soufre d’etiolement. Face à une telle situation, vous vous demandez comment y remédier et bien ce que vous découvrirez dans cet article.

Qu’est-ce que l’étiolement d’une plante ?

L’étiolement est une réaction naturelle que présentent les plantes lorsqu’elles sont en manque de certains besoins qui leur sont vitaux. Ce phénomène se manifeste de plusieurs manières. Notamment, la chétivité des plantes, le jaunissement des feuilles ou leur écartement les unes des autres. L’étiolement se caractérise également par la torsion des plantes et les feuilles qui tombent. Concrètement, cette affection traduit un développement anormal des végétaux.

Lire également : Comment faire une terrasse en béton autour d'une piscine ?

Exposer les plantes à la lumière

Si vous ne voulez pas que vos plantes s’étiolent, le mieux serait de leur procurer une quantité de lumière assez suffisante. Il peut aussi bien s’agir de la lumière naturelle du soleil ou d’une lumière artificielle. En revanche si elles sont déjà étiolées, la seule chose qu’il vous convient de faire est de la déplacer vers une zone plus lumineuse. La lumière permet à la plante d’absorber de l’eau, ce qui rend sa croissance facile. Toutefois, il serait préférable que vous fassiez attention à la nature de la plante. En fait, toutes les plantes n’ont pas besoin de la même quantité de lumière.

Retirer les plantes de la chaleur

La chaleur apparaît aussi comme un besoin vital pour la plante. En effet, elle détermine son cycle biologique. Elle permet aussi à la plante d’accomplir la photosynthèse. Mais ce n’est pas pour autant qu’il faut exposer les plantes à une chaleur élevée. Il est vrai que les plantes en ont besoin pour germer mais passer cette étape ; elle apparait comme un complexe qui peut empêcher la croissance de la plante. Leurs feuilles et branchent commencent à tomber du jour au lendemain. des plantes comment l'éviter

A voir aussi : Où placer l'imprimante ?

Faire un repiquage

Cette méthode consiste à déplacer votre plante afin de lui offrir plus d’espacement à la croissance. C’est en quelque sorte une transplantation. Plusieurs étapes sont à respecter si vous voulez effectuer un meilleur repiquage de vos plantes. Vous devez aussi veiller à ne pas commettre certaines erreurs.

Les étapes à suivre pour un meilleur repiquage

Vous devez d’abord sevrer les plantes une semaine avant le repiquage en réduisant les arrosages. Ensuite, préparer le terreau en y ajoutant des matières organiques avant le repiquage puis l’humidification. Après, avoir fait un trou de 5 cm avec un crayon au centre du terreau, arroser copieusement les plantes avant de les arracher. L’arrosage avant l’arrachage évite que les racines se cassent. Soulever les plantes et les manipuler avec délicatesse tout en prenant le soin de ne pas plier les racines. En outre, vous enfoncez la partie souterraine des plantes dans le trou fait jusqu’aux premières petites feuilles. L’étape suivante consiste à tasser le terreau avec les doigts. De plus, vous arrosez légèrement la plante après la mise en terre avant de les mettre à l’abri du soleil pendant 24 h. Après ce temps, vous pouvez ré exposer vos plantes à la lumière dont elles auront besoin.

Les erreurs à ne pas commettre

Il ne suffit pas de faire une transplantation comme vous voulez ensuite arroser les plantes pour obtenir un meilleur résultat. Il existe certains actes à ne pas poser : il serait préférable que vous évitiez un contenant trop grand, car elle limitera la croissance de la plante. De même, vous ne devez pas compacter la terre. Vous ferez mieux de la tasser afin de permettre à l’air de se rendre aux racines. Vous devez aussi éviter de manipuler la tige, car elle est très fragile. La mauvaise manipulation pourrait entraîner la mort de la plante. D’autant plus qu’elle est la conductrice de la sève et des nutriments. Pour un meilleur arrosage, il vous est suggéré d’opter pour l’arrosoir à jet unique. Arroser une plante permet sa croissance mais en faire une exagération pourrait la tuer. C’est pourquoi vous devez à tout prix éviter les arrosoirs à pluie dans ce genre de situation. Dans tous les cas, la lumière apparaît comme le facteur principal de développement pour les plantes, quelle que soit leur nature. Toutefois, avant de prendre n’importe quelle décision pour vos plantes vous devez connaître leur nature. Toutes les plantes n’ont pas les mêmes besoins de lumière. Il existe des plantes d’ombre qui n’ont pas besoin d’assez de lumière. De même, il en existe qui ont besoin de lumière artificielle en plus de la naturelle.

Jardin