L’essentiel à savoir sur la conception bioclimatique

La conception bioclimatique tire son origine des anciennes techniques de construction. Ces dernières s’adaptent à l’environnement en utilisant des éléments naturels. Le bioclimatisme répond à certaines règles. Le choix des matériaux est aussi essentiel dans la conception bioclimatique.

Qu’est-ce qu’une conception bioclimatique ?

Une conception bioclimatique vise à augmenter autant que possible le caractère isolant d’un bâtiment. Pour y parvenir, l’isolation n’est pas le seul élément essentiel. Il faut aussi penser à la ventilation qui doit être contrôlée. Pour cela, l’aération doit être maintenue à un niveau convenable. Dans tous les cas, la déperdition de chaleur est à limiter. La conception bioclimatique permet également de profiter d’un apport solaire gratuit. Pour cela, la construction doit être en parfait accord avec la géographie de l’endroit. Cela va aider à réduire les besoins en chauffage, en éclairage ainsi qu’en rafraîchissement. Une importante économie en matière d’énergie peut s’en suivre. Ce qui est bénéfique, non seulement pour la planète, mais aussi pour les locataires.

A voir aussi : Quelle peinture blanche pour le plafond ?

Le développement des espaces bioclimatiques requiert une architecture particulière. Ceci afin de tirer profit du soleil même en hiver. L’été, cette infrastructure doit aussi permettre de s’en protéger. Plusieurs méthodes déjà utilisées auparavant correspondent très bien à la conception bioclimatique. Toutefois, il faut comprendre que l’architecture bioclimatique varie d’un endroit à un autre étant donné qu’il est nécessaire de tenir compte de l’environnement. Pour réussir la conception bioclimatique, il est essentiel de faire une étude précise du terrain, de la végétation ainsi que de l’orientation. L’architecture bioclimatique vise aussi à réduire autant que possible la surface d’échange avec l’extérieur. En tout cas, il est primordial de recourir aux bons matériaux lorsqu’il s’agit de conception bioclimatique.

Construction bioclimatique : quels sont les matériaux ?

Les matériaux à forte inertie sont parfaits pour une construction bioclimatique. Ce genre de matériaux a la capacité de retenir la chaleur durant la journée. À la nuit tombée, il le diffuse dans tout le bâtiment. Ce processus est très pratique en été comme en hiver. Les matériaux lourds présentent une excellente inertie. Ce qui n’est pas le cas des matériaux tels que le bois, la moquette. Il serait plus judicieux de se tourner vers la pierre, le carrelage et la brique. Cependant, il est aussi possible de combiner les matériaux pour profiter des bienfaits de chacun. Quant à l’isolant, tous les matériaux peuvent convenir. Il est juste important qu’il soit très performant.

A lire aussi : Comment remplacer un lino ?

Une conception bioclimatique est également composée d’un mur capteur. Cela peut nécessiter l’utilisation d’un vitrage qui va servir à protéger le mur. Ce qui va permettre d’éviter le refroidissement de ce dernier. En tout cas, les matériaux naturels restent les meilleurs alliés pour une construction bioclimatique. Côté esthétique, les teintes naturelles des briques sont très agréables à regarder. Cela vaut pour la terre cuite émaillée comme pour la brique de parement. L’avantage de ce type de matériaux, c’est qu’ils présentent une excellente résistance au feu. Ce qui réduit de manière considérable les dégâts en cas d’incendie. Évidemment, pour faire l’acquisition de ce genre de matériaux, il faut recourir à un spécialiste en la matière.

Travaux