Béton désactivé : les avantages pour la construction durable !

Le béton désactivé est un type de béton, dont la technique de coulage permet d’avoir un résultat particulièrement esthétique. Encore appelé béton lavé, il se réalise avec les mêmes matières (eau, ciment et granulats) que le béton classique.

Il permet en effet d’obtenir un béton à l’aspect de gravier, idéal pour des travaux d’aménagement extérieur. Quels sont les avantages du béton désactivé pour la construction durable ? Éléments de réponse.

A lire en complément : Parquet foncé : quelle déco pour le mettre en valeur ?

Pourquoi opter pour le béton désactivé ?

Le principal avantage du béton désactivé est son côté esthétique. C’est un excellent moyen pour ajouter une touche décorative particulière à votre extérieur. Il offre plusieurs possibilités de choix de pigments colorés lui permettant de fusionner avec différents styles d’aménagement paysager (traditionnel, moderne, atypique, etc.).

Le deuxième point fort du béton désactivé est sa solidité et sa durabilité. En effet, il est résistant face à de différents chocs à savoir les intempéries, les agressions extérieures, etc. Avec une durée de vie estimée à 25 ans environ, le béton lavé est sans doute un bon investissement à long terme.

A découvrir également : Immobilier : la moitié des crédits refusés à cause du taux d'usure en 2022

Un autre avantage du béton désactivé, c’est son entretien facile. Contrairement à l’emboîtement des pavés, il ne nécessite aucune technique de nettoyage spéciale. Par ailleurs, ce type de béton possède de nombreuses caractéristiques antidérapantes qui font qu’il est souvent utilisé pour la construction des allées. Aussi, pour faire des voies d’accès pour les personnes à mobilité réduite par exemple.

Où pouvez-vous utiliser du béton désactivé ?

Le béton désactivé peut être posé à plusieurs endroits dans votre maison. Par exemple au niveau des allées, des aires de stationnement, de la terrasse, etc.

Cela peut paraître anodin, mais vous deviez être plus sélectif par rapport aux revêtements de vos sols extérieurs qu’intérieur. En effet, non seulement votre espace extérieur a un grand impact sur votre habitation en général, mais c’est également la zone la plus fréquentée par les tiers. C’est le cas par exemple des endroits cités ci-dessus. Pour cela ces espaces doivent bénéficier d’un revêtement de sol exceptionnel, efficace, performant et durable. C’est pourquoi le béton désactivé s’avère l’option idéale.

Comment poser du béton désactivé ?

béton désactivé

Vous ne vous en croyez pas peut-être capable, mais si vous aimez le bricolage, vous pouvez bien faire votre béton désactivé vous-même. Voici en deux grandes phases comment procéder.

La fabrication du béton désactivé

Pour fabriquer votre béton désactivé, vous allez commencer par choisir avec soin les différentes matières. Vous devez opter pour :

  • le ciment (blanc ou gris en fonction de la teinte de fond souhaité) ;
  • le sable (en fonction de la teinte finale souhaitée) et les granulats (pour l’aspect à la fin) ;
  • et enfin la coloration.

Une fois que tous les matériaux sont disponibles, il faudra procéder à leur mélange afin d’obtenir le béton désactivé. Pour cela, vous devez respecter le dosage du gravier et du sable qui est généralement deux volumes de gravier pour un volume de sable.

Toutefois, faites attention au choix du gravier, car il aura un effet sur le rendu final de votre béton désactivé. Ensuite, ajoutez de l’eau en quantité modérée et votre béton est prêt à être utilisé.

La pose du béton désactivé

Pour la mise en œuvre, vous mettez en place le béton que vous talochez tant qu’il y a de gros graviers, mais pas trop. Sinon cela peut faire remonter trop de laitier. Ensuite, vous devez appliquer le produit désactivant pour ôter la couche superficielle de béton afin de laisser apparaître les granulats. Cela se fait par pulvérisation. Pour finir, vous laissez le temps nécessaire, puis à l’aide d’un jet à haute pression ou d’une brosse vous faites apparaître les granulats.

Combien peut coûter la pose du béton désactivé ?

Si vous n’êtes pas expérimenté, la pose du béton désactivé peut être difficile. Dans ce cas, le mieux est de faire appel à un professionnel. Le montant que vous aurez à dépenser va dépendre de plusieurs facteurs dont :

  • l’état du terrain ;
  • la surface à couvrir ;
  • l’épaisseur nécessaire ;
  • le coût des matériaux et la location du matériel ;
  • la durée des travaux, etc.

Ensuite, il y a le coût de la main-d’œuvre qui est évalué en fonction de la surface qui a été bétonnée.

Conseils