Lys asiatique : plantation, entretien, culture en pot

Le Lys asiatique est une plante bulbeuse présente dans la plupart des jardins en hiver. Il provient de nombreux croisements de Lys se distingue par ses fleurs en étoile et sa finesse remarquable. Pour bien cultiver le Lys, il est important d’avoir toutes les informations requises. Alors, comment planter le Lys asiatique ? Comment l’entretenir ? Qu’en est-il de sa culture en pot ? Cet article vous permet de savoir davantage sur le fait.

Lys asiatique : description

Les Lys font partie des plantes à bulbes qui se développent particulièrement en hiver. La plupart des espèces sauvages proviennent des régions tempérées du Nord telles que l’Asie du Sud-Est, l’Amérique du Nord et l’Europe. En effet, les lys comportent des fleurs parfumées ayant une forme, soit en étoiles, soit en trompettes. Leurs bulbes sont couverts par des écailles charnues et émettent, à la base et sur le haut, plusieurs racines. C’est justement pour cette raison que, dans le cadre d’une plantation, il est nécessaire d’avoir une plus grande profondeur.

A lire aussi : Comment poser la première lame de pneu ?

En outre, la tige du Lys asiatique, de près de 1 mètre de hauteur, bénéficie généralement de courtes et d’étroites feuilles. Ces dernières se présentent en bouquets au sommet de la plante et donnent une ouverture étoilée vers le haut. Toutefois, sous cette floraison, on remarque souvent des tiges qui se plient. Pour cela, l’utilisation d’un ou de plusieurs tuteurs est requise pour une bonne tenue et la garantie d’une excellente résistance face au vent.

La plantation des Lys

Les Lys asiatiques poussent généralement sur des terres bien drainées, fraîches et sans calcaire actif. En effet, pour planter les bulbes, la période idéale est celle de septembre à avril-mai. Et il faudra veiller à ce que cela soit fait avec 15 cm environ de profondeur, notamment dans une terre ameublie. Notons que cette terre peut subir une amélioration à partir de l’engrais adapté aux bulbes en sol moins fertile et de la terre de bruyère en terre calcaire.

A lire aussi : Comment faire une terrasse en béton autour d'une piscine ?

Mais, parmi toutes les variétés de Lys, seul le Lys de la Madone arrive à résister face à la sécheresse et aux terres calcaires. Ainsi, ses bulbes se mettent seulement en terre selon 3 à 5 cm de profondeur, notamment en automne. Une fois la plantation faite, il est recommandé de procéder à un léger arrosage et délimiter l’espace avec des bâtons. Cela favorise l’identification des bulbes et leur mise à l’abri d’un disgracieux coup de binette.

orange flower in tilt shift lens

La culture en pot des Lys

La culture en pot est une belle option pour avoir des Lys afin de décorer les terrasses et les balcons. Pour le faire, il est conseillé de faire d’abord un drainage au fond du pot à partir de 5 à 7 cm de billes d’argile expansée. Ensuite, vous devez remplir le pot à l’aide d’un mélange fait de 1/3 de terre de terreau plantation et de 1/3 de terre franche végétale. Le reste est constitué pour la moitié de sable grossier et de terre de bruyère. Après le remplissage du pot, il faudra en outre le placer à l’ombre légère ou au soleil. Et pendant que vous y êtes, faites en sorte que la terre soit tenue humide durant la période de croissance.

L’entretien des Lys

Après la plantation, il est nécessaire de prendre soin des bulbes de lys afin de leur garantir une belle croissance. Pour y arriver, vous devez garder la terre légèrement humide grâce à de légers arrosages. Ceux-ci doivent se faire de façon régulière durant le temps de croissance et de floraison. Ensuite, vous devez mettre en place un tuteurage discret et léger afin de préserver les tiges qui peuvent se plier en raison du poids des fleurs.

De plus, il faut noter que les Lys sont exposés à l’attaque d’un insecte à l’armure rouge vif appelé criocère du Lys. Cet insecte possède des larves noires pouvant facilement ronger les feuilles. Cela étant, en cas d’attaques importantes, vous avez la possibilité de pulvériser la plante avec des insecticides. Cela peut se faire le soir, considérant que les larves s’activent particulièrement le soir.

Enfin, pour un meilleur entretien des Lys asiatiques, il est également nécessaire d’éliminer les fleurs fanées chaque fois que celles-ci apparaissent. C’est l’une des meilleures astuces pour limiter la production de graines qui finit toujours par épuiser le bulbe.

Jardin